AKIMA ! - PULP68
293
post-template-default,single,single-post,postid-293,single-format-standard,ajax_leftright,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1200,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.4,vc_responsive

AKIMA !

Akima est arrivée dans les bras de Mat, c’était vraiment ce que l’on peut appeler une de “boule de poils” . Un chien qualifié aujourd’hui par des simples d’esprit comme de dangereux !

Sa race, le Rotweiller est Victime du racisme canin absolument insupportable de la part de notre société. Akima a passé pas mal de temps au shop. A tel point qu’elle trépignait d’y arriver a chaque fois que Mat se rapprochait.

Elle à connu les 4 lieux, mais c’est surtout à l’Avenue de Chamonix qu’elle à passé beaucoup de temps. Elle à fait partie des premières mascottes de Pulp68 et elle en fera toujours partie.

Je me souviens qu’on l’avait posée sur le flipper quand elle était bébé, elle adorait suivre la boule à travers la vitre. Ca la rendait dingue, elle aimait tellement cela. A tel point que lorsqu’elle à fait 25 kilos on a arrêté de la poser dessus. Son kiff, continuer à jouer. Une fois arrivée et les léchouilles d’usage effectuées, elle sautait sur le flipper avec ses deux pattes de devant et aboyait pour qu’on lance la bille… on avait pas le choix !

Pour moi, le seul “calvaire” consistait à trouver un moyen de la faire arrêter de me faire des bisous. Akima, c’était vraiment quelqu’un de la Pulp Family.

Son regard était si expressif, Mat ouvrait le coffre de sa voiture, elle courrait à mes pieds et me regardait droit dans les yeux, assise devant moi pour avoir une caresse.

Même dans ses vieux jours, lorsqu’elle venait moins, elle n’a jamais cessé ce rituel.

Love you !

189780_1008107410107_7992_n

admin
jim@pulp68.com